Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/3ae737c5aa38eb3aaf169f887d0d18c4/web/running/wp/wp-includes/post-template.php on line 284
 


Sergio Dias blanchi par le TAS

topelement

L’athlète portugais domicilié à Bernex (GE) Sergio Dias, vainqueur de plusieurs courses dans la région genevoise ces dernières années, a été blanchi par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Celui-ci a reconnu la mauvaise foi de la Fédération portugaise, qui avait obtenu dans un premier temps la suspension pour deux ans de l’athlète pour de supposées infractions au devoir de localisation.
Le juge unique du TAS Olivier Carrard a balayé les accusations contre Dias, relate mercredi la « Tribune de Genève ». « C’est un énorme soulagement pour moi. Je suis fier d’être allé au bout pour défendre mon innocence », déclare l’athlète, vainqueur notamment du Tour du canton de Genève en 2013 et 2014.
La Fédération internationale (IAAF) l’avait suspendu pour deux ans l’automne dernier pour trois infractions à la législation antidopage en un mois, qui remontaient à février 2013. Dias avait été accusé par la Fédération portugaise, auprès de laquelle il ne serait pas en odeur de sainteté, de ne pas avoir transmis ses coordonnées (deux fois) et d’avoir manqué un contrôle.
L’athlète a pu faire valoir devant le TAS qu’il n’avait jamais reçu le courrier de l’agence antidopage portugaise qui lui aurait permis de remplir ses obligations. « Mon club avait communiqué à la Fédération non pas mon adresse personnelle, chez mon amie d’alors, mais celles de ma mère, qui ne sait ni lire ni écrire, et de mon père, gravement handicapé », explique-t-il.

Découvrez l’article complet dans la prochaine édition du RunningRomand magazine du 31 mars 2015

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire