| Les inscriptions sont ouvertes

19777

 

L’été à peine terminé, il est déjà temps de s’inscrire pour l’Escalade : la grande fête genevoise de la course à pied durant l’hiver dont la 38e édition se déroulera les 4 et 5 décembre. Au vu de l’ampleur de son succès, la manifestation a pris soin d’apporter quelques changements pour 2015. Tour d’horizon.

Inscriptions ouvertes. Dernier délai le 1er novembre

L’an dernier 32’150 coureurs ont franchi la ligne d’arrivée de la plus grande course de Suisse : record absolu ! Combien seront-ils cette année ? Les inscriptions sont ouvertes depuis le 7 septembre. La clôture est fixée au 1er novembre dernier délai. Il est possible de s’inscrire sur le web via Datasport ou dans les magasins Aeschbach de Suisse romande. Les inscriptions par groupes (clubs, entreprises et écoles) se font uniquement sur http://groupes.escalade.ch/ .

Nouvelle formule : des blocs en fonction de l’allure

L’engouement pour la Course de l’Escalade a poussé les organisateurs à repenser l’agencement des courses. Grande nouveauté : dès cette année, les coureurs ne s’élanceront plus par catégorie d’âge, mais en fonction de leur allure. Une formule qui permettra d’éviter que les plus rapides doivent zigzaguer en fin de parcours pour dépasser les plus lents de la course précédente. Cette réorganisation prend en compte l’avis des coureurs interrogés par sondage et est le fruit d’une réflexion approfondie, sur fond de simulations et de modélisations. Les organisateurs espèrent ainsi améliorer le confort et la sécurité pour tous les participants, sans pour autant quitter le cadre traditionnel de la Vieille-Ville.

10 courses adultes et des prix pour toutes les catégories

Au total, ce sont 10 courses adultes qui figurent au programme : 4 courses hommes et 2 courses femmes, chacune divisée en 5 blocs de départ selon l’allure. Ce changement ne modifiera en rien les catégories de classement qui seront établies sur le temps net, toutes courses confondues.

L’introduction de courses mixtes est la deuxième grande innovation 2015. Elles offriront à tout un chacun la possibilité de choisir entre deux et trois tours, renforçant encore par-là l’esprit festif et rassembleur de l’évènement. S’agissant de l’élite, il a également été décidé, par souci d’égalité, que les femmes s’affronteront, comme les hommes, sur trois tours, et non plus sur deux comme précédemment.

La Marmite, moment fort – départ du Walking vendredi à 20h

Comme le veut la tradition, la course déguisée de La Marmite continuera à être un des grands moments de la journée. Le départ de la catégorie walking quant à lui se fera vendredi 4 décembre à 20h à Veyrier tandis que l’épreuve de nordic walking a dû à contrecœur être abandonnée.

La Course de L’Escalade et le développement durable

En tant que plus grande course du pays, l’Escalade se doit d’assumer un rôle de modèle. Avec l’ambition de devenir la manifestation référence en matière de développement durable, la course collabore avec l’EPFL, l’UNIL ainsi que Codethic SA ; elle a notamment fait réaliser son bilan carbone dans le but de réduire au minimum l’impact d’une telle manifestation sur l’environnement. En parallèle à ces démarches, une étude sur les valeurs sociales de la Course de l’Escalade a été commandée. Un communiqué de presse sera diffusé dès que ces travaux seront terminés.

Entraînements en commun pour tous

Jouant un rôle de « moteur » dans la promotion de la marche et de la course à pied, des entraînements sont organisés dès à présent pour les débutants tous les dimanches à 10h au Centre sportif de Vessy. A ces derniers succéderont dès le 18 octobre les habituels entraînements en commun, organisés également le dimanche matin dans 7 lieux différents de la région genevoise. Depuis le 17 septembre et jusqu’à la veille de la Course, des entraînements spécifiquement destinés au plus de 60 ans sont en outre mis sur pied les jeudis à 14h30 au stade du Bout-du-Monde. Destiné à sensibiliser les jeunes de 6 à 12 ans aux dangers de la sédentarité et de l’obésité, le programme Sant«e»scalade sera une nouvelle fois mis en œuvre dans un grand nombre d’écoles du canton.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire